600 ans d'histoire

1420 - 2020 : 600 ans d'histoire

L'histoire des Petits chanteurs de Saint-Brieuc prend ses racines en 1420 lorsque l’évêque de Saint-Brieuc, Mgr Alain de La Rue, pendant son court séjour, fonde une psallette composée alors de 16 jeunes garçons de « bonne famille » qui recevront une instruction scolaire et musicale. Véritable école de musique, elle disparaitra, comme toutes les autres en France, pendant la période de la Révolution.

En 1807, Monsieur Portalis, alors ministre de l’instruction établit un rapport pour Napoléon très favorable au rétablissement des maîtrises en France. On retrouve donc les premières traces de la reconstitution de la maitrise Saint Etienne à Saint-Brieuc en 1811. Elle garde tout son prestige jusqu’au début des années 1940. Dès lors, des maitrises vont disparaitre peu à peu. La maîtrise de la cathédrale de Saint-Brieuc va poursuivre son chemin en évoluant progressivement d’abord par l’arrivée d’adultes puis, au début des années 70, par son ouverture aux jeunes filles. Dorénavant, il s’agira de la manécanterie des Petits Chanteurs de Saint-Brieuc.

Une cantate pour les 600 ans

Nous souhaitons par cette création célébrer à la fois la Cathédrale, au cœur de notre foi, au cœur de la Cité, et les voix qui la font résonner depuis 600 ans. C'est pourquoi l'oeuvre s'appelle Cantate Cathédrale. Cantate signifiant en latin : Chante.

Le livret, écrit en 8 mouvements décrit les missions de la Cathédrale : Maison de Dieu, Pierres vivantes, Porte ouverte, Signe d'espérance, Peuple de Dieu, Demeure des saints, Maison de la tendresse, Refuge des pécheurs.

L'oeuvre sera créée le 7 juin prochain par les jeunes chanteurs de toutes les maîtrises de Bretagne réunis.